footer

Du mercredi 5 au jeudi 6 octobre 2022
Toulouse, France
Université du Très Haut Débit Centre des Congrès Pierre Baudis

S'inscrire

La France vise une évolution numérique de la fibre optique d’ici 2040

 

Aujourd’hui, la France est championne des déploiements de réseaux FTTH. C’est une réussite globale des opérateurs, des collectivités et de toutes les parties prenantes autour de ces réseaux qui doivent répondre aux défis quotidiens d’une connectivité à toute épreuve et permettre à tous de se développer dans un territoire de plus en plus connecté et numérique.

Depuis près de 170 ans, Corning innove et relève chaque jour les défis technologiques en collaboration étroite avec ses clients et associés. Inventeurs de la fibre optique à faible perte, nos solutions de bout en bout, connues et inégalées sont présentes dans tous les réseaux fibre optique.

Lors du séminaire Corning & Infranum qui s’est déroulé le 8 juin 2022 et afin de comprendre mieux les enjeux numériques liés à la fibre optique, Phillippe Le Grand, président d’Infranum a ainsi déclaré : « L’innovation doit être partout pour améliorer la qualité des raccordements, pour permettre l’amélioration de la qualité de l’exploitation des réseaux, afin de réussir pleinement le défi du très haut débit. »

 

La fibre au service d'un territoire intelligent

Quand on parle d’innovation FTTH, l’impératif est de travailler de manière conjointe avec le monde du privé ainsi que la sphère publique afin de pouvoir faire avancer ses projets.

Si les parties prenantes impliquées dans un projet de déploiement travaillent en collaboration, cela augmente l'efficacité de l'évaluation des besoins, de la planification, de la mise en œuvre, de la vitesse de déploiement, du coût, et permet de surmonter les difficultés administratives potentielles et de minimiser les risques.

« Le numérique est au service de l’homme » ajoute Séverine Reynaud, vice-présidente en charge du numérique du département de la Loire. « Nous devons donc partir de l’usager. C’est de lui qu’émergeront toutes les bonnes utilisations pour nos territoires que ce soit pour nos collectivités, les associations, un particulier ou de l’aide à la personne car le département est porteur de solidarité humaine. Le numérique doit être au service de l’environnement mais surtout au service de l’Homme. »

Les territoires connectés et durables sont la nouvelle frontière des collectivités locales qui ont été jusqu’à présent très engagés dans le déploiement des réseaux fibre optique notamment en France.

Grâce à ces réseaux de fibre optique, aux technologies radio, à l’arrivée de la 5G, les collectivités peuvent développer des projets pour rendre plus efficient les services publics et notamment se servir de ces projets numériques pour accélérer la transition environnementale des territoires avec des sujets portant sur l’éclairage publique intelligent, sur la mobilité intelligente, ou bien encore la gestion des réseaux d’eau.

« Nous avons pu confronter les différents acteurs publiques et privés, sur des sujets importants comme la cybersécurité, la sobriété numérique car le numérique est un facteur d’accélération pour la transition environnementale et en même temps elle génère aussi ses propres émissions de gaz à effet de serre, ou encore des sujets portant sur le financement de projets publiques/privés au niveau de l’ensemble de territoire national. » Pierre-Michel Attali, président de Smart World Partner.

 

La fibre optique en tant qu’innovation

Comment innover et faire évoluer les réseaux fibre optique et les territoires connectés au cœur du futur de notre monde connecté ?

Aujourd'hui le monde est connecté comme jamais auparavant. Plus de 5 milliards de kilomètres de fibre optique sont déployés dans le monde, reliant les personnes, les entreprises, les communautés, les pays et les continents entre eux.

La technologie permettant de partager instantanément et mondialement la voix, les données, la vidéo et des applications telles que le partage de fichiers, les jeux en ligne, la vidéo à la demande et la télévision haute définition continue de pousser les réseaux de communication à se développer et à évoluer. Depuis l'invention de la première fibre optique à faible perte, il y a plus de 50 ans, nous avons commencé la révolution de la fibre optique et nous n'avons cessé de développer et de fournir de nouvelles générations de technologie de fibre optique, alimentant l'expansion mondiale de la connectivité à large bande.

En raison de sa compatibilité avec d'autres technologies et de sa capacité de bande passante quasi illimitée, la fibre optique a la capacité de se développer et de s'adapter aux besoins futurs en matière de communication.

Notre croissance est alimentée par un engagement envers l'innovation grâce à un investissement soutenu dans la recherche, le développement et l'ingénierie (RD&E), à une combinaison unique d'innovation en matière de matériaux et de processus, ainsi qu'une collaboration étroite avec les clients pour résoudre et prévoir les défis technologiques. Grâce à son leadership technologique et à son environnement de R&D, Corning a reçu quatre fois la médaille nationale de la technologie. Nous souhaitons partager avec vous des exemples de projets d'innovation récents auxquels Corning a contribué aux côtés de ses clients, partenaires et communautés.

 

MiniXtend®, des câbles plus petits, des opportunités plus grandes

Pour répondre à la demande croissante en bande passante, la saturation des conduites et la convergence de réseaux riches en fibres, Corning innove dans sa gamme de câbles MiniXtend avec de nouveaux produits disposant d’un nombre plus élevé de fibres dans un diamètre de câble encore plus fin.

Cette nouvelle gamme innovante réduit de 17 % le diamètre extérieur du câble, augmente la densité des fibres de 44 % et va jusqu'à 72 fibres dans une micro conduite de seulement 6 mm de diamètre intérieur. 

Sipartech, un opérateur neutre d’infrastructure européen décide de s’allier avec Corning lors d’un projet majeur de plus de 1 700 km. Sipartech a choisi Corning dans le cadre de projet principalement pour sa fibre qui offre une matière première de meilleure qualité. De plus, les spécificités techniques d’atténuation sont très intéressantes. La passation du câble classique au câble Corning apporte une facilité dans le déroulement des câbles qui s’installent en portage. C’est un gain de temps substantiel pour de tel projets avec en moyenne 10km de câbles par jour.

 

Evolv™ Openreach, la solution FTTX plus rapide et plus simple

Evolv est une génération de câble drop et de terminaux qui peuvent être installés partout.  Evolv permet un déploiement de réseau fibre optique évolutif, beaucoup plus rapide et à coût réduit.

Openreach, filiale du groupe BT construit et gère le plus grand réseau de télécommunication au Royaume-Uni. Openreach choisit Corning et sa solution Evolv en tant que terminal de bloc de connexion (CBT) qui distribue la fibre jusqu’au domicile du client (FTTH – Fiber to the home). Openreach, pour un de ses projets, équipe en fibre la ville historique de Ludlow. Ces terminaux facilitent la planification et la protection du patrimoine. Les nouveaux blocs de connexion sont plus petits, plus simple à manipuler, et utilisent le plug & play.  Les câbles entrent par le bas et non par l’avant ce qui les rend plus discrets et permet de les fixer en toute sécurité sur les façades.

La taille réduite ainsi que l'esthétique améliorée de la solution Evolv™ couplé à la technologie Pushlok™ permettent à Openreach de raccorder à la fibre les lieux les plus complexes de son réseau et les aident à atteindre une vitesse incroyable de déploiement tout en sécurisant la qualité des connexions. Les BPEO bien connues « Made in France » qui protègent des millions de connexions dans le monde sont aussi disponibles avec cette technologie.

 

La fibre vers une innovation numérique

Le sénateur Patrick Chaize revient sur l’importance de l’évolution numérique sur l’empreinte environnementale. Selon une mission d’information menée au Sénat à la mi-2020, le numérique, aujourd’hui, est un sujet de controverse pour une partie de la population qui critique notamment son impact environnemental.

« Le monde du numérique représente une empreinte carbone de l’ordre de 2 % de l’empreinte globale en France. Si des améliorations ne sont pas faites d’ici à 2040 celle-ci peut évoluer à hauteur de 7 % de l’empreinte globale soit 4 fois plus en 20 ans. » Ce chiffre est important et pose en substance la question de l’avenir du numérique ainsi que de sa pérennité.

Pour que cet impact positif puisse voir le jour, il est vital pour les acteurs de la fibre de travailler main dans la main avec le monde économique et industriel. Des travaux plus innovants et plus efficients peuvent voir le jour s’ils sont effectués entre les opérateurs d’infrastructures, les autorités publiques et l’industrie. L’avenir de la fibre repose sur des visions partagées grâce au travail en commun. Ce travail aura pour but de combiner la RSE, l’environnement, la réduction de l’empreinte carbone mais permettra également de régler les problématiques d’exploitation du réseau, un défi transverse à tous les opérateurs et à nous tous.

Afin d’aider à résoudre des problématiques Patrick Chaize, sénateur de l'Ain a proposé le 19 juillet 2022 une loi qui a pour but d’améliorer la qualité des réseaux si toutes les parties prenantes fonctionnent ensemble. Cette loi vise à garantir « la qualité et la pérennité des réseaux de communications électroniques à très haut débit en fibre optique. »

La fibre optique est devenue la principale infrastructure de réseau et un moyen de communication, qui offre une capacité de bande passante plus élevée et une vitesse supérieure pour les technologies actuelles et émergentes. Un travail en cohésion entre les différents acteurs apporte la promesse d'une plateforme de réseau flexible, évolutive, à service complet et à capacité potentiellement illimitée. Une approche collaborative s'avère donc utile pour soutenir la demande de croissance du secteur en matière de déploiement et de gestion efficaces des infrastructures.

 



Publié le 22/08/2022
F.A.Q